Radio Réveil

Radio Réveil a pour but d’ouvrir la réflexion sur des questions essentielles de la vie dans une perspective chrétienne. Fondé en 1949, l’association est constituée de deux entités indépendantes, Radio Réveil (Suisse) et Radio Réveil France; elles ne sont dépendantes d’aucune dLuther 500-ans-Reformeénomination d’église en particulier.

Le site internet de Radio Réveil est paroles.fm, qui propose l’écoute des témoignages et des réflexions autour de la foi chrétienne. Le site met à la disposition de ses auditrices et auditeurs des podcasts gratuits pour écoute et téléchargement à titre privé (également disponibles sur iTunes Store) ainsi qu’une webradio.

Dans le cadre du projet Protestants 2017, Radio Réveil nous propose une série les-juifs-de-lutherd’émissions sur les 500 ans de la Réforme, où des historiens, des sociologues, des pasteurs et des théologiens nous parlent de Luther, de sa pensée et de son héritage.

La Réforme, c’est l’accent mis, non sur des hommes quels qu’ils soient, mais sur les Ecritures, la grâce et le Christ. Ainsi, pour le dernier épisode de la série, on ne craint pas de dévoiler la face sombre de Luther.

François Sergy reçoit Yannick Imbert, professeur de théologie à la Faculté Jean Calvin d’Aix-en-Provence, et Thomas Kaufmann, professeur d’histoire de l’Église à l’Université de Göttingen en Allemagne.

Cet article, publié dans Luther, Média, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.