Prière pour l’unité des chrétiens

Du 18 au 25 janvier 2018, semaine de prière pour l’unité des chrétiens

« Le Seigneur est ma force et ma louange, il est mon libérateur » (Ex 15,1-21)

Cette année, les Églises des Caraïbes nous invitent à chanter Dieu qui libère.

unite chretiens 2018

Au moins une fois par an, les chrétiens sont invités à se remémorer la prière de Jésus à ses disciples pour que tous soient un afin que le monde croie (cf. Jean 17,21). Les cœurs sont touchés et les chrétiens se rassemblent pour prier pour leur unité. Dans le monde entier, des communautés et paroisses échangent leurs prédicateurs ou organisent des célébrations œcuméniques et services de prières spéciaux. L’événement qui permet cette expérience exceptionnelle est la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens.

Traditionnellement, la Semaine de prière est célébrée du 18 au 25 janvier, entre la commémoration de la confession de foi de saint Pierre et celle de la conversion de saint Paul.

À l’occasion de cette semaine de l’unité en 2018, des célébrations œcuméniques auront lieu à La Roche sur Yon et à Noirmoutier en l’île.

  • Le lundi 22 janvier à 20h, ce sera au Temple Protestant, 28 rue Chanzy à la Roche sur Yon
  • Le jeudi 25 janvier à 20h à l’église St. Philbert à Noirmoutier-en-l’île, la célébration sera animé par l’Abbé Joseph Martineau et notre pasteur Jacques Hostetter,
    et suivie d’un verre de l’amitié à la salle Blanc Moutier.

Afin de préparer la célébration annuelle, des partenaires œcuméniques d’une région spécifique sont invités à mettre au point un texte liturgique de base sur un thème biblique. Ensuite, une équipe rédactionnelle internationale constituée de représentants du COE et de l’Église catholique romaine retravaille ce texte pour veiller à ce qu’il puisse servir de prière dans le monde entier et à ce qu’il soit lié à la quête de l’unité visible de l’Église.

Ce texte est publié conjointement par le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens et le COE, par les soins de sa Commission de Foi et constitution qui participe à tout le processus de son élaboration. La version définitive est alors envoyée aux Églises membres et aux conférences épiscopales catholiques romaines, qui sont invitées à le traduire et à l’adapter à leurs contextes spécifiques pour en faire usage.

 

 

Cet article a été publié dans Actualités, Agenda, Oecuménisme, Prière. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s