Carême protestant

Le Carême est la période de quarante jours précédant Pâques durant laquelle le croyant est invité à méditer sur sa propre vie en ayant à l’esprit le cheminement du Christ jusqu’à la Croix. Cette démarche spirituelle a notamment pour but de raviver la foi et de sortir le Chrétien de son inertie, de son endormissement en le poussant à abandonner sa routine quotidienne.

pexels-photo-793778.jpeg

Pour le catholicisme, le Carême est une période de jeûne et d’abstinence de quarante jours instituée au IVè siècle en référence aux quarante jours de jeûne de Jésus-Christ dans le désert. Le jeûne est allégé les dimanches et le jour de l’Annonciation mais il n’est pas interrompu. Le Carême se termine par une période de jeûne et de célébrations plus intenses, la Semaine Sainte.

La Réforme n’a en rien contesté l’importance du Carême pour la spiritualité, mais elle n’impose pas la pratique de la pénitence. Il faut cependant relever que le luthéranisme a continué d’insister sur l’importance de la remise en question et du recueillement, de sorte qu’une maigre forme de pratique pénitentielle a été maintenue (abstention de viande le Vendredi Saint et pendant longtemps interdiction de célébrer des mariages qui sont propices à la fête et au repas copieux).

Mais d’une manière générale le protestantisme est beaucoup moins directif que les autres confessions. Il part du principe que chacun est libre de vivre ce temps de préparation de Pâques selon ses convictions car aucune consigne particulière n’a été laissée par les Apôtres.

Actuellement, les Églises de la Réforme ont malgré tout la volonté de marquer ce temps de Carême par l’organisation de nombreuses actions incitant le croyant à aller vers les autres (sous formes de don ou d’action humanitaire par exemple).

Carême protestant est, depuis 1981, une émission de radio chaque semaine durant le Carême sur la radio nationale française, puis sur France Culture, consistant en une réflexion sur un thème de société.

En 2018 ces prédications seront assurées chaque dimanche du 18 février au 25 mars, de 16 heures à 16h30,  par Laurent Schlumberger, sur le thème :

« Du zapping à la rencontre »

Mobilités contemporaines et mobile de Dieu

lent

Photo by Manuel Meurisse on Unsplash

Laurent Schlumberger était président du conseil régional de la région Ouest de l’ERF de 1997 à 2006. En 2010, il est élu président du conseil national de l’Église réformée de France. Il conduit le processus d’union des deux principales Églises protestantes historiques françaises, l’Église réformée de France et l’Église évangélique luthérienne de France en 2013, sous le nom d’Église protestante unie de France. Il devient président de la nouvelle structure ecclésiale à cette date. En 2017, Emmanuelle Carrière-Seyboldt lui succède à ce poste.

Il est désormais pasteur de l’Église protestante unie de La Rencontre, à Paris (10ème arrondissement).

Cet article a été publié dans Agenda, Calendrier liturgique, Carême, Média, Méditations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.