Nouvelles de l’exposition au temple de Sainte-Hermine

L’association « Histoire et Patrimoine au Pays de Sainte-Hermine » a organisé en mai, deux après-midi d’exposition commentée sur le thème : Les racines fondatrices de la réforme protestante, et une conférence, en soirée, animée par Laurent Blanchard.

Dans son livre sur René de Talensac, dit monsieur de Loudrière, Laurent Blanchard décrit le parcours d’un huguenot bas-poitevin, diplomate et soldat, engagé dans la défense de la cause protestante.

L’exposition sur huit panneaux est un travail que Jean-Pierre Guilment a longuement préparé pendant et après le confinement. Elle relate de l’avènement de la réforme protestante; celle-ci va se concrétiser au 16ème siècle avec Martin Luther dans le Saint Empire Romain Germanique et avec Jean Calvin à Genève. Mais d’autres personnages ont joué des rôles majeurs : les théologiens qui ont permis de revenir aux textes originaux de la Bible, les princes de l’Empire Germanique qui ont protesté solennellement pour défendre la réforme, les membres du Cénacle de Meaux, foyer réformiste qui préconisait la prédication de l’écriture dans les paroisses. Tous, de manières différentes, ont contribué à faire avancer les idées réformistes et humanistes, celles-ci ont totalement bouleversé l’ordre politique et religieux de l’Europe.

Mais comment évoquer ce mouvement de réforme sans parler de celles et ceux qui, au Moyen Age, ont été des précurseurs : Cathares dans le sud de la France, Vaudois dans les vallées alpines et Jan Hus en Bohême. Marc Laurent nous a retracé cette tragique et héroïque épopée vaudoise. Le mouvement né à Lyon, au 12ème siècle, s’étend dans toute l’Europe; mais la répression sera d’une violence extrême.

En conclusion, Jean-Pierre Guilment a souligné le climat apaisé et constructif qu’il y a, aujourd’hui, entre catholiques et protestants. Nous, protestants, continuons toujours de nous réformer, tout en restant fidèles à nos grands principes fondateurs. Il a terminé en mentionnant les six affirmations définies par la Fédération Protestante de France :

  • à Dieu seul la gloire,
  • la grâce seule,
  • l’essentiel, c’est la foi,
  • la Bible seule,
  • se réformer sans cesse,
  • le sacerdoce universel.

Cet article a été publié dans Actualités, Amis du Temple de Sainte-Hermine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.